Skip to main content

Les trois prochains évènements

Semaine Sainte

Jeudi Saint 2024

mercredi 27 Mar 2024

Semaine Sainte

Vendredi Saint 2024

jeudi 28 Mar 2024

Semaine Sainte

Samedi Saint 2024

vendredi 29 Mar 2024


Thème d'année 2022-2023

Serions-nous tous
inconsolables ?

Deuils, maladies, séparations… La vie forcément nous fait traverser quelques épreuves. De perte en perte. Perte d’un être cher, d’un amour ou d’une amitié, perte d’un travail ou de la santé, perte de nos repères, etc. Dur, dur.
Il nous arrive donc à tous d’éprouver un immense besoin de consolation.
Las, ne serait-il pas impossible à rassasier, comme le pensait abruptement l’écrivain suédois Stig Dagerman (1) ?  
Quoi qu’il en soit, le thème « consolation / inconsolation » sera le fil conducteur de nos « Samedis du Prieuré » en 2022-2023.

Robert Fuks est un vieil ami juif dont la bonne humeur est contagieuse. On va régulièrement casser la croûte ensemble. Sa joie d’exister me contamine. L’autre jour, il m’a raconté son « plus ancien souvenir ». Pas comique du tout, pour le coup… J’avais six ans et demi, me dit-il.  Et, comme si c’était hier, je me vois encore pleurer à chaudes larmes, accroupi dans un coin de la cour de récré. C’était le 5 septembre 1942, deux jours après la rafle.

Aujourd’hui, 80 ans plus tard, le mot « consolation » ne fait toujours pas partie du vocabulaire de Robert. En fait, il ne sait pas trop ce que ça veut dire. Le 5 septembre 1942, quand « quelqu’un » l’a conduit au couvent Saint-Joseph à Gilly, il n’y avait personne pour le consoler dans la cour de récré.
« On » lui a juste dit que dorénavant il ne s’appellerait plus « Fuks » mais « Lambrecht » et qu’il devrait s’en souvenir coûte que coûte. Le petit garçon ne pouvait rien entendre. Il pleurait en silence, n’ayant qu’une vision en tête : celle de sa maman Gitele hurlant à la mort, deux jours plus tôt, tandis que trois soldats emmenaient Szlames, l’aimable tailleur qui était son papa. Au reste, qui aurait pu consoler le petit garçon ? Après la rafle dont il avait miraculeusement réchappé, il ne comprenait rien de rien à ce qui lui arrivait. Il se sentait perdu, complètement seul au monde. Sidération de la perte. Au bout de huit jours, j’ai essuyé mes larmes. Tout seul comme un grand, pour ainsi dire. Ma vie a continué cahin-caha.

Le petit Robert ne s’est donc pas emmuré dans son chagrin. L’élan de la vie l’a emporté. Petit à petit, il a appris à lire et à écrire.  Chaque jour, il a récité ses prières et fait ses génuflexions, comme les enfants catholiques de sa classe. Plus tard, il a fait de belles études, fondé une famille. À son tour, il est devenu un papa, puis un éminent professeur d’université. Bien plus tard encore, il a cherché à savoir par qui et comment il avait été caché au couvent de Gilly, sous quel faux-nom, avec quel n° de code, pendant combien de temps, etc. Bref, comment il avait été sauvé (2). Et il l’a su. Mais il n’a jamais oublié son « plus ancien souvenir ». Pour moi, la scène de la rafle est comme un trou noir, mais celle des larmes m’est restée en pleine mémoire, me confie-t-il, c’est une part de moi-même. Chez Robert l’inconsolé, ce souvenir cohabite avec une joie d’exister qui, chaque fois qu’on se rencontre, me touche et m’émerveille.

Dans un livre émouvant, intime et pudique, Claude Plettner – qui sera l’une de nos invitées des « Samedis » – nous rappelle qu’il y a de l’inconsolable en toute vie humaine (3). L’écrivaine française ne se contente pas d’explorer les peines indicibles et les gouffres de douleurs insondables. Elle pousse le bouchon beaucoup plus loin. S’il y a des événements douloureux qui frappent et marquent à tout jamais, affirme-t-elle, certains nous engendrent à la vie. Et elle ajoute : « Seul et désolé, il faut encore se mettre à l’écoute de la source vitale d’une vie qui passe les ravins de la mort. Alors, au coeur de l’inconsolation s’impose la paix, et peut-être même la joie. »

Vie fragile défiant la mort… L’histoire de Robert est loin d’être unique en son genre, bien sûr. Elle reste hélas d’une glaçante actualité, un peu partout dans le monde. Elle nous rappelle aussi qu’avant de dépasser la souffrance, il nous faut l’habiter d’une manière ou d’une autre – sans la gommer, ni la ressasser – et que c’est à ce prix, peut-être, que la joie est à nouveau possible.

Bernard Balteau
Septembre 2022


(1) Notre besoin de consolation est impossible à rassasier. Deux ans après avoir écrit ce livre, Stig Dagerman se donna la mort. Il avait 31 ans.
(2) Robert Fuks relate son histoire d’enfant caché dans Pourquoi pas moi ?, un livre écrit par Alain van Crugten et publié en 2006 aux éditions Averbode.
(3) L’inconsolation, de Claude Plettner, éd. Bayard, 2021.


Samedis du Prieuré

Comme chaque année, les Samedis traversent l'Évangile et  l’actualité à la lumière du parcours d'un-e invité-e

Trois temps :

Temps 1 : Interview de l’invité-e sur son parcours personnel et sa relation à la dimension spirituelle.

Temps 2 : La célébration tente de rester proche de ce qui s’est exprimé entre 9h30 et 12h et veille à intégrer le mieux possible l’invité-e.

Temps 3 : Un repas convivial et nomade aidera, on l’espère, à prolonger fraternellement la conversation.

Les participants s’engagent à assister aux 4 rencontres.

03/12 - 21/01 - 18/03 - 03/06
de 9h30 à 14h30

Prieuré Ste-Marie
Rue du Prieuré, 37
1360 Malèves-Ste-Marie
010 / 88 83 58

P.A.F. : 80 € pour l’année (repas compris)
Inscription obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

COMPLET

Pour plus d'informations : cliquez sur l'événement dans la fenêtre de droite.

Bonnes Nouvelles Partagées 

Bonnes Nouvelles Partagées Première rencontre [ passé ]

jeudi 17 Nov 2022 de 20h à 21h30

Karine Tuil, La décision

Avant chaque rencontre, les participants lisent une partie de l’Évangile et un roman et les font entrer en résonance de manière personnelle, sub...

Bonnes Nouvelles Partagées Deuxième rencontre [ passé ]

jeudi 02 Mar 2023 de 20h à 21h30

Marguerite Yourcenar, Nouvelles orientales

Avant chaque rencontre, les participants lisent une partie de l’Évangile et un roman et les font entrer en résonance de manièr...

Bonnes Nouvelles Partagées Troisième rencontre [ passé ]

jeudi 04 Mai 2023 de 20h à 21h30

Jeanne Benameur, Ceux qui partent

Avant chaque rencontre, les participants lisent une partie de l’Évangile et un roman et les font entrer en résonance de manière person...

La traversée du désastre

Relire l’Évangile à l’aide de la littérature, c’est ce que propose le groupe Bonnes Nouvelles Partagées. Cette année, il croisera l’Évangile de Marc avec un recueil de nouvelles et deux romans pour entreprendre une traversée des épreuves et glaner les mots et les gestes de la consolation.

Le groupe est limité à une quinzaine de personnes.
L’animation est assurée par Philippe et Françoise Lambrecht et Anne-Marie Pirard.

18/11 - 03/03 - 05/05
de 20h à 21h30

Prieuré Ste-Marie
Rue du Prieuré, 37
1360 Malèves-Ste-Marie
010 / 88 83 58

P.A.F. : 30 € pour les 3 rencontres
Inscription obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

COMPLET

Pour plus d'informations : cliquez sur l'événement dans la fenêtre de gauche.

Noël

AU NOM DE LA MÈRE (d'Erri De Luca)

Dimanche 24 décembre 2023
Trois célébrations :

11h00 (Complet)
13h30 (Complet)
16h00 (Complet)

Avec Philippe Vauchel, Didier Laloy, Pascal Chardome et les Muz' and Friends

Liens de connexion pour suivre la célébration à distance :

Ferme du Biéreau
Avenue du Jardin Botanique
1348 Louvain-la-Neuve
Sorties d’autoroute 9 et 8A
Grands parkings dans la cour et dans les espaces environnants

INSCRIPTION gratuite et obligatoire par email
(Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)


 

Pour plus d'informations : cliquez sur l'événement dans la fenêtre de droite.

Noël Veillée de Noël [ passé ]

samedi 23 Déc 2023 11h00 - 13h30 - 16h00

VEILLÉE DE NOËL
Au nom de la mère (D'Erri De Luca)

« L'habileté d'une fille mère »

« Ce que nous savons sur Miriàm / Marie provient des pages de Matthieu et de Luc. (...

Mercredi des Cendres

Mercredi des Cendres Mercredi des Cendres 2024 [ passé ]

mardi 13 Fév 2024 20h

EL DIA DE LOS MUERTOS avec Laura Dos Santos

Le Prieuré tient beaucoup à ce rendez-vous du Mercredi des Cendres où sont évoqués celles et ceux qui nous ont quittés duran...

El dia de los muertos

Mercredi 14 février 2024 à 20h au Prieuré
Avec Laura Dos Santos
 

Chaque année, le Prieuré tente de trouver les mots, les musiques et les chants qui expriment cette grande solidarité entre les vivants et les morts.

 

Inscription souhaitée : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus d'informations : cliquez sur l'événement dans la fenêtre de gauche.

Semaine Sainte

Trois ensemencements en bordure d'Évangile

Du Jeudi 28 au Samedi 30 mars 2024

Jeudi Saint : Fanny Lebrun
Vendredi Saint : Marie et Pierre Cayol
Samedi Saint : Benoît Mariage

Horaire : 17h à 20h (verre de l'amitié)

Sauf le Samedi : projection du film de Benoît Mariage Habib, la grande aventure à 15h.

P.A.F. 20 € / personne / jour - Film : 10 € / personne

Ferme du Biéreau
Avenue du Jardin Botanique
1348 Louvain-la-Neuve
Sorties d'autoroute 9 et 8A
Grands parkings dans la cour
et dans les espaces environnants (disque obligatoire)

Inscription par email >> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour plus d'informations : cliquez sur l'événement dans la fenêtre de droite.

Semaine Sainte Jeudi Saint 2024 [ passé ]

mercredi 27 Mar 2024 de 17h à 20h

LE JEUDI SAINT AU BORD DE LA TABLE avec Fanny Lebrun - 28 mars 2024
Faire germer le changement

Lebrun Fanny mur
Fanny Lebrun exerce un métier peu commun : semencière. Elle se présente...

Semaine Sainte Vendredi Saint 2024 [ passé ]

jeudi 28 Mar 2024 de 17h à 20h

LE VENDREDI SAINT AU BORD DU GOUFFRE avec Marie et Pierre Cayol - 29 mars 2024
Faire germer le chagrin

Cayol IMG 20230522 120937

Professeure de Lettres, Marie Cayol vit à Tavel, dans le Gard. Po...

Semaine Sainte Samedi Saint 2024 [ passé ]

vendredi 29 Mar 2024 de 15h à 20h

LE SAMEDI SAINT AU BORD DU TOMBEAU avec Benoît Mariage - 30 mars 2024
Faire germer la joie

BenoitMariage portrait 2CoFUSINA Dominik« C’est dans la cave de la maison familiale, en plongeant pour la première fois...