Vendredi 13 janvier 2017

Photographe


Bertrand Vandeloise utilise son appareil photo dans les lieux où se tissent des enjeux humains. Près de chez nous, à Bruxelles, dans le Brabant ou plus loin dans le monde, là où l’actualité brûle, où, par exemple, les gens se déplacent pour fuir la guerre ou les catastrophes…

Ce jeune photographe fait des reportages et réalise également des vidéos. Même si son art s’exprime surtout par la photographie, il utilise aussi la caméra pour sensibiliser le public à la détresse autant qu’aux témoignages de solidarité, aux élans de partage et aux mouvements citoyens comme ceux qu’on a connus lors de l’arrivée des réfugiés en 2015. Il traque les événements humains bouleversants et en capture les instants d’émotion dans de superbes images.

Allez voir son site www.bertrandvandeloise.be et vous comprendrez que vous aurez envie de découvrir cet artiste qui sans relâche résiste à l’indifférence.

 

 

P.A.F. soirée : 6 €, gratuit pour les étudiants.

Infos et réservations : 010 / 88 83 58 - formulaire mail

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vendredi 17 février 2017

Poétesse et comédienne

 

Laurence Vielle, poétesse et comédienne, est née à Bruxelles en 1968.
Elle vient d’être élue « poète nationale » pour 2016-2017, et on comprend aisément cette distinction à la lecture ou à l’écoute de ses créations.

« Elle se définit comme une glaneuse de mots, les mots des autres et les siens. Ce sont ses tambours, elle tente d’y accorder son cœur.
C’est une philosophe de la rue. La poésie qui refuse d’être un quelconque décor embellissement du monde affreux. La poésie qui pense le monde en s’amusant de lui. La poésie qui ne s’évacue pas dans la tour d’ivoire. La poésie qui travaille d’arrache-pied sa texture vocale, sa densité de communication, sa vaillance devant les salles d’yeux et d’oreilles attentives ».*

« Elle a une personnalité formidablement attachante et singulière. On aime beaucoup sa manière de raconter des histoires, de faire bouger son corps avec lequel elle sait tout faire : danser, chanter, susurrer ou faire rire. Elle tisse ses histoires comme d’autres rapiècent des vêtements ou assemblent des meubles, les morceaux épars formant au final un bel objet. »**

« Parmi les différents prix qui ont récompensé son travail d’écriture et de diseuse, elle vient de recevoir l’un des Grands Prix Internationaux du Disque et du DVD, catégorie Parole enregistrée, de l’Académie Charles Cros pour son livre-CD « Ouf », paru aux éditions Maelström en 2015.

Elle écrit pour la scène, pour la radio, toujours pour l’oreille…

Elle a publié aux éditions Maelström les booklegs « Bonjour Gaston », « La récréation du monde », « État de marche », « Du Coq à Lasne », « Mar(i)ons-nous »  et a inauguré le 9e fiEstival Maelström rÉvolution avec son nouveau livre-CD « Ouf » en mai 2015.

Elle a également fait paraître les recueils « Zébuth ou l'Histoire Ceinte » (illustrations de Claude Panier, 1997) et « L'imparfait » (1998) aux Éditions de l'Ambedui et « Dame en fragments » (2000) aux Éditions La Pierre D'alun. » *

Laurence Vielle nous fera l’honneur d’être notre artiste invitée au Prieuré le vendredi 17 février 2017.

Vous pouvez déjà l’entendre et la voir au théâtre Le Public à Bruxelles dans son spectacle « Ouf » du 12 novembre au 31 décembre  2016.

 

https://www.theatrelepublic.be/play_details.php?play_id=457&type=1

____________________________________________________________________________

* www.poetenationale.be

** Guy Duplat, à l’occasion de la création de la pièce « Du coq à Lasne » en 2012

 

P.A.F. soirée : 6 €, gratuit pour les étudiants.

Infos et réservations : 010 / 88 83 58 - formulaire mail

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vendredi 25 novembre 2016

Écrivain


Il y a de la magie dans l’écriture de notre première invitée de cette année. Geneviève Bergé est de ces écrivains rares qui, loin de tout tapage médiatique, trace son sillon au plus riche du champ de la littérature. Sa voix poétique et singulière résonne d’œuvre en œuvre, avec une même petite musique mais une perspective toujours renouvelée car elle ne va jamais où on l’attend mais suit son intuition, son envie, sa curiosité… Au cœur de son inspiration, l’art, qu’elle conjugue avec l’intime, le ténu, les détails à côté desquels souvent on passe. Et l’actualité, dans son verso, les visages derrière lesquels souvent on passe, les histoires derrière les statistiques et les rapports…

Geneviève Bergé, née à Bruxelles en 1957, publie son premier roman en 1993 chez Gallimard.  Les Chignons, voix de femmes, dit les secrets qu’on se chuchote de mères en filles et de filles en mères. Il reçoit deux prix littéraires. Le dernier, Lettres d’Otrante, paru en 2015 chez Luce Wilquin, nous emmène dans les Pouilles. Aafke fait partie de l’équipe qui restaure la superbe mosaïque de la cathédrale. Dans l’église, le mémorial des 800 habitants massacrés par les Turcs et dans les rues de la ville ces réfugiés massacrés par la vie, l’angoisse et une traversée indescriptible. Puis, au loin, Peter, l‘ami qui s’enfonce dans la paralysie et à qui Aafke écrit des lettres régulières. Et puis un chat, et puis un rire, et puis la mer.

Les livres de Geneviève Bergé sont des voyages intérieurs où l’on est emmené avec une infinie pudeur, une infinie complicité. Ce sont aussi des récits ancrés dans des œuvres et des lieux que l’on brûle immédiatement d’aller retrouver : les gravures de Rembrandt dans La Ménagère et le hibou, (L’Âge d’Homme, 2004), Le tableau de Giacomo (Luce Wilquin, 2010) où, dans la Sicile du 17e S., un riche collectionneur attend le tableau de Rembrandt qu’il a commandé, et les merveilleuses fresques de San Marco dans Fra Angelico sans audioguide (L’Âge d’Homme, 2013). Et aussi Le Bateau de Noé et cinq autres récits de la Bible (Alice Jeunesse et Fidélité 2006) avec des illustrations de Yaël Vent des Hoves où l’on embarquera seuls ou avec des enfants. Autant de partitions personnelles aux subtiles variations que nous partagerons le 25 novembre 2016 au Prieuré.

 

P.A.F. soirée : 6 €, gratuit pour les étudiants.

Infos et réservations : 010 / 88 83 58 - formulaire mail

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer