Mercredi des Cendres avec Yves Duteil (26/02/20)

DSC 0034Ce Mercredi des Cendres 2020 restera un des grands moments vécus au Prieuré, une célébration toute en douceur, en tendresse, en profondeur et en poésie, grâce à la présence généreuse d’Yves Duteil. Il a offert aux quelque deux cents personnes présentes de nombreuses chansons, des confidences, un message d’amour et d’espérance. « Yves Duteil chante l’essentiel : l’amour, la liberté et l’amour de la liberté », dit de lui le chanteur Renaud. Il a raconté son parcours et celui de ses chansons, qui sont devenues parfois plus que des chansons : des hymnes ou des étendards. Ses textes et ses musiques ont ensuite émaillé la célébration du « prendre soin de nos naissances et de nos morts ». Le Mercredi des Cendres est en effet traditionnellement le moment où le Prieuré fait mémoire des morts de l’année. Le guitariste Quentin Dujardin, les Muses et leurs musiciens ont dialogué en polyphonie avec le chanteur, faisant de cette célébration un moment magique, hors du temps, où nos chers disparus ne l’étaient plus. Les chansons, a-t-il expliqué, n’ont pas le pouvoir de changer le monde, mais elles ont le pouvoir de rassembler des gens, de les fédérer autour d’un message. Ce soir-là, après la célébration, Yves Duteil a rassemblé autour de lui, tous ceux qui ont voulu prolonger ce moment enchanté, en reprenant en chœur Le passeur de lumière.

Lire la suite : Mercredi des Cendres avec Yves Duteil (26/02/20)

Samedi du Prieuré : Francis Van de Woestyne et Patricia Vergauwen (15/02/20)

DSC 0017

Entre deux tempêtes dont la première a durement frappé le Prieuré, c’est une autre tempête, toute intérieure, qui a secoué les habitués des Samedis du Prieuré. L’émotion, omniprésente, a en effet saisi chacun à la gorge. Victor est le fils de Patricia Vergauwen et Francis Van de Woestyne. Il est décédé accidentellement en 2016, il n’avait que 13 ans. Pour faire mémoire de lui et continuer le dialogue avec lui, ses parents ont écrit, chacun de leur côté, ce que Victor a été pour eux. Ils viennent de rassembler ces textes et de les publier sous le titre Un enfant, aux éditions Grasset. Interrogés par l’écrivaine Geneviève Damas, ils ont raconté leur chemin de deuil, la nécessité pour eux de prendre soin de la mémoire de Victor, pour maintenir son souffle de vie. Pour la célébration eucharistique, ils avaient choisi les mots de Jésus, lors de la dernière Cène, tels que Jean les rapporte au chapitre 15, versets 12 à 17. Ils ont ensuite, chacun à leur tour, réactualisé les paroles de Jésus en les mettant dans la bouche de Victor. Leur témoignage bouleversant a rejoint chacun dans ses propres deuils.

Lire la suite : Samedi du Prieuré : Francis Van de Woestyne et Patricia Vergauwen (15/02/20)

Le Noël de Pierrot (24/12/19)

Au clair de Noël

C’est dans « l’étable » de la ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve, que 1200 personnes ont pu célébrer Noël avec le Prieuré. L’ami Pierrot, l’amoureux de la lune, est venu mettre « un peu de ciel sur la terre ». Le comédien Claude Vonin a en effet imaginé, tout spécialement pour la célébration, Le Noël de Pierrot. Ce personnage, tout droit sorti de la Commedia dell’arte, qui ne cesse de scruter le ciel, a vu se lever une étoile plus brillante que les autres, et il décide de la suivre. Sur la route, il rencontre trois étrangers : Gaspar, Melchior et Balthazar. Gabriel Ringlet lui fait remarquer, dans son homélie dialoguée, que l’enfant se fait reconnaître d’abord par des étrangers, puis par des bergers, des moins que rien. L’actualité douloureuse des migrants rejoint donc l’actualité de l’enfant, né il y a deux mille ans.

Lire la suite : Le Noël de Pierrot (24/12/19)

Samedi du Prieuré : Manon Lepomme (07/12/19)

« Pour me faire lever à 6h du matin, pour me rendre dans une église en plus, il faut s’appeler Gabriel Ringlet » dit en riant Manon Lepomme. Cette comédienne, humoriste, liégeoise et fière de l’être, a fait résonner l’église Sainte-Marie de ses éclats de rire et de ceux du public. S’il est vrai qu’on peut prendre soin des autres par le rire, elle a offert aux 150 personnes présentes, une véritable cure de jouvence. Ses trente ans malicieux, sa pétillance et son humour lui permettent de porter un regard léger sur les choses graves de l’existence. On comprend ainsi qu’elle n’ait pas besoin d’aller chez le psy, comme elle le clame dans son spectacle avec lequel elle triomphe depuis trois ans.

Lire la suite : Samedi du Prieuré : Manon Lepomme (07/12/19)

Concert-spectacle Les Souliers verts (08/12/19)

« Nos souliers verts » ou Lynda Lemay « revisitée »... avec bonheur !

Rendez-vous particulier au Prieuré ce dimanche 8 décembre à 17h00. De la veille, l’église a gardé sa configuration prévue pour la rencontre avec Manon Lepomme. Et pourtant ce qui s’annonce est différent : un concert et non pas une célébration-rencontre.

Lire la suite : Concert-spectacle Les Souliers verts (08/12/19)

Samedi du Prieuré : Jean-Philippe de Tonnac (26/10/19)

DANS UN COEUR À COEUR GUÉRISSEUR

En ce 26 octobre 2019, l’écrivain Jean-Philippe de Tonnac est de retour au Prieuré, trois ans après être venu célébrer un Jeudi Saint qui est resté dans toutes les mémoires, en particulier grâce aux pains azymes qu’il avait pétris spécialement pour nous. Il est l’invité idéal pour ouvrir cette saison consacrée au « prendre soin », puisque son dernier livre est consacré aux guérisseuses. Alors que les thérapeutes traditionnels ne parvenaient pas à le soulager de sa souffrance, il rencontre une femme qui le met sur le chemin de la guérison. Il décide alors d’enquêter sur ces troublantes « sorcières » qui ont si mauvaise réputation dans le monde rationaliste qui est le nôtre. La plupart d’entre elles ont vécu une épreuve douloureuse qui leur a fait découvrir leur don. Il en a rencontré trente et raconte le parcours de dix d’entre elles dans son livre Le cercle des guérisseuses. Lors de la célébration qui a conclu la matinée, le rite de l’étreinte a permis à chacun d’expérimenter les bienfaits du cœur à cœur, dans un enlacement vibrant d’émotion.

Lire la suite : Samedi du Prieuré : Jean-Philippe de Tonnac (26/10/19)