Jeudi Saint 2017 : Bruno Rotival - Lumière

JEUDI SAINT 2017 : LUMIÈRE
 

AINSI LA LUMIÈRE NE VIENDRAIT-ELLE PAS DU LIVRE ?

par Bruno Rotival

 

 

Le moine L'homme, cherche dans la pénombre des pages la réponse à ses questions, tandis que la lumière coule jusqu' à ses pieds. Lecture difficile et pourtant assurée : la lumière est bien là, qui l'effleure, le touche, le protège. S'incline-t-il sur le Livre ou bien sous la lumière ? Une main sous le livre précieux à la couverture éclairée par la lumière au sol, l'autre sur les pages obscures guidant sa lecture questionnante, prie-t-il avec, au cœur, des questions ? Ou se laisse-t-il envahir, nuque ployée, par la lumière qui l'arrache doucement de l'ombre ? À ses pieds, le chemin obscur de la marche de pierre et le chemin de lumière nue se rejoignent, guidés par l'ogive d'où coule la lumière. Les halos des pierres arrondies adoucissent le grain rugueux des dalles. La lumière naît dans un arceau métallique, noir, précis, et s'étale avec la même intensité, ciselée d'obscurité franche aux pieds de l'homme toujours penché sur le livre. Penché et debout, dans l'ombre et la lumière. Cerné de noir absolu, immobile, happé invinciblement par la lumière pure. À côté de lui, penché avec lui, j’essaie de déchiffrer avec lui les pages inconnues. Évitant le moindre bruit, sans doute irai-je m'asseoir en silence sur le bord du tapis effrangé, à l'abri de la clarté trop forte.

Silence…

 

Photographie : Bruno Rotival

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer